Articles récents

Prévenir et reconnaître l’ingestion de corps étranger
13 Septembre 2017
Prévenir et reconnaître l’ingestion de corps étranger
Description

Vous prenez Minou en flagrante dégustation d’élastique, ou vous vous apercevez que l’éponge laissée sur le comptoir a disparu, au même moment où Pitou semble abattu? 

 

 

Dans le meilleur des cas, le corps étranger est régurgité ou éliminé par les selles de votre compagnon (s’il s’agit par exemple de terre ou de plantes non toxiques). Malheureusement, il n’est pas rare que celui-ci bloque à un endroit ou à un autre dans le système digestif, en plus de causer, dans certains cas, des dommages sur son passage.

 

Le blocage dû à l’ingestion d’un corps étranger peut se manifester de diverses façons : refus de s’alimenter, salivation importante, vomissements qui causent une déshydratation, douleurs à l’abdomen, diarrhée ou perte d’entrain.

 

Si vous observez ces symptômes chez votre petit compagnon, mieux vaut prendre rendez-vous avec votre vétérinaire afin d’identifier rapidement le problème : certains corps étrangers pourront être éliminés naturellement, alors que d’autres peuvent nécessiter une intervention d’urgence, il est donc préférable d’investiguer dès le départ!

 

À l’aide d’une radiographie, votre vétérinaire pourra avoir un aperçu de la condition de votre animal et vous présenter le plan de traitement le plus approprié. Selon le cas, il pourrait également avoir besoin d’une échographie ou d’une endoscopie si le corps étranger n’est pas suffisamment dense pour être visible à la radiographie (comme une ficelle, par exemple). Ces outils diagnostiques sont également utilisés pour examiner plus en détail l’état du système digestif ou cibler précisément l’endroit où se trouve l’objet.

 

Le mieux pour éviter ces problèmes est encore la prévention! Comme pour un jeune enfant, il faut veiller à ne pas laisser traîner d’objets susceptibles d’être avalés, et garder nos petits compagnons à l’oeil lors des sorties! La diversité d’objets pouvant être avalés étant très impressionnante, (bas, branches, porte-clés, batteries, ficelles, os de poulet ou de boeuf dérobés à leur maître ne sont que quelques exemples…) mieux vaut ne pas prendre de chance ; s’ils peuvent entrer dans leur bouche, rangez-les hors de portée! De plus, assurez-vous de leur offrir des jouets sécuritaires qu’ils ne pourront ni avaler ni sectionner en morceaux.

 

Ce comportement est également plus fréquent chez les animaux qui manquent de stimulation et qui tentent de se désennuyer. Assurez-vous d’offrir à votre petit compagnon un environnement et des activités qui lui permettent d’être stimulé chaque jour! En panne d’idées? Voici un article qui traite de la stimulation de Pitou, et un autre sur l’enrichissement de l’environnement de Minou! Bonne lecture!

Partagez sur